• Actualités
    Journal du Dimanche

    Des reconfinements ciblés sont vraiment à l'étude

    Le gouvernement achève la préparation d'un plan pour être prêt à réagir très vite en cas de sursaut de l'épidémie.

  • Actualités
    BFMTV

    Montreuil: un homme sans logement après que sa maison a été squattée pendant le confinement

    Le 13 juillet, Christian a découvert que le logement qu'il avait acquis dans le Haut-Montreuil juste avant le pic de la crise sanitaire, fin février, était squatté par une personne et potentiellement par plusieurs de ses amis.

  • Divertissement
    Gala.fr

    Olivier Véran : sa compagne Coralie Dubost révèle un talent caché

    Ce vendredi 17 juillet, la députée LREM Coralie Dubost s'est rendue à Montpellier, pour une rencontre consacrée au sport. Lors de ce déplacement, la compagne d'Olivier Véran a tenté de relever un défi de taille !

  • Divertissement
    Télé-Loisirs.fr

    Arrivée à Tahiti, Vaimalama Chaves pose topless et fait fondre les internautes ! (PHOTO)

    Après plusieurs mois passés en métropole, Vaimalama Chaves est de retour chez elle à Tahiti et en a profité pour immortaliser ce moment par un cliché pour le moins sexy.

  • Actualités
    Le HuffPost

    La manifestation pour Adama Traoré n’a plus rien à voir avec les précédentes

    ADAMA TRAORÉ \- Y aurait-il un micro-climat a Beaumont-sur-Oise qui favoriserait la convergence des luttes? À en voir la tournure que prend la marche en hommage a Adama Traore chaque annee, il y a de quoi se poser la question. Depuis la mort de ce jeune de 24 ans au cours d'une course-poursuite avec la police le 19 juillet 2016 a Persan (Val d'Oise), ses proches organisent chaque annee une marche en sa memoire. L'evenement avait reuni environ un millier de personnes le 22 juillet 2017, cette annee il en a federe entre 5 et 10 fois plus, comme a pu le constater Le HuffPost sur place. Sur le fond aussi le rassemblement n'a plus grand chose a voir avec ce qu'il etait au debut. Le "comite Adama", qui entend lutter contre les violences policieres a elargi sa base en invitant des l'an dernier les gilets jaunes a se joindre au mouvement et faire cause commune.Le 20 juillet 2019, ils etaient plusieurs milliers (1500 personnes selon les gendarmes et 5000 selon les organisateurs) a crier a la fois pour reclamer justice pour Adama et denoncer les violences policieres qui ont emaille les manifestations des gilets jaunes, comme vous pouvez le (re)voir ci-dessous.Pour l'edition 2020, une poignee de gilets jaunes avaient a nouveau fait le deplacement. Mais le fait majeur demeure la nouvelle convergence de luttes, assez inattendue. Apres les gilets jaunes, les ecolosLes militants ecologistes et anticapitalistes ont fait le deplacement dans la petite commune du Val d'Oise pour defiler sous le slogan "On veut respirer", comme vous pouvez le voir dans notre video en tete d'article. Un slogan a la double connotation. Il fait echo d'une part au mouvement Black Lives Matter aux États-Unis et le desormais celebre "I can't breathe" (je ne peux plus respirer) prononce par George Floyd au cours d'une interpellation violente a Minneapolis qui lui a coute la vie le 25 mai dernier. D'autre part, le slogan embrasse la cause ecologiste et denonce l'inaction des dirigeants politiques pour sauver...Retrouvez cet article sur le Huffington Post

  • Actualités
    Europe1

    "Il y a un risque de feuilletonnage" : l'affaire Darmanin inquiète au sommet de l'État

    Depuis la nomination au ministère de l'Intérieur de Gérald Darmanin, visé par une plainte pour viol, les critiques et les interrogations fusent. Et après deux semaines, la tempête ne semble pas vouloir se calmer. Une affaire qui peut devenir handicapante, puisqu'elle empoisonne lentement mais sûrement l'une des grandes causes du quinquennat : l'égalité hommes/femmes.

  • Actualités
    Paris Match

    Corse : les filles brisent le silence

    Venu des Etats-Unis, le hashtag Iwas a provoqué une marée de dénonciations pour viol dans une île où tout le monde se connaît.